Josette Carpentier

Josette Carpentier est spécialisée en programmation neuro-linguistique (PNL). Créatrice du concept d’Écrévolutions (écriture, créativité, évolutions), elle anime régulièrement des ateliers d’écriture créative. Elle a suivi l’approche du journal créatif (basé sur le trio dessin, écriture et collage), proposé par Anne-Marie Jobin, art-thérapeute québécoise renommée. Elle a publié un premier ouvrage, L’écriture créative (Eyrolles, 2009).

Chez Image publique Éditions

Trois questions à Josette Carpentier pour son livre Prendre soin de soi

Il y a tellement de livres qui veulent nous expliquer comment prendre soin de soi ! Qu’apporte le vôtre ?

Justement le fait de ne pas expliquer, mais plutôt de proposer une approche concrète qui rencontre les envies et besoins de chaque lecteur, du plus timide au plus intrépide.

Au lieu de propos théoriques, on découvre des histoires. On en choisit une, on la lit, on sent si elle résonne en soi, ensuite on entreprend éventuellement un exercice ludique dont chaque étape est détaillée.

Le lecteur est actif dans son processus d’évolution tout en laissant l’histoire lui faire l’une ou l’autre confidence.

Peut-on utiliser ce livre seul ? Ou faut-il l’utiliser en thérapie ou en participant à un atelier ?

Il est vrai que le groupe est une richesse : humour, dédramatisation et bienveillance y sont pratiqués allègrement, ainsi que le partage des expériences. Mais certaines personnes n’ont nulle envie de faire partie d’un groupe, elles peuvent/veulent avancer seules, à leur rythme, ou commencer par elles-mêmes et faire partie d’un groupe plus tard. Ce livre s’adresse autant à elles qu’aux personnes qui ont d’emblée privilégié une approche collective. L’un n’exclut pas l’autre, au contraire !

Vous dirigez des ateliers d’expression écrite et de journal créatif depuis dix ans. Quel est votre plus beau souvenir à ce sujet ?

Tout d’abord, je tiens à préciser que je ne dirige rien du tout ! J’encadre les participants, je les accompagne et leur fais des suggestions avec un respect total pour chaque plume ou crayon de couleur qui s’exprime.

J’ai de beaux souvenirs en moi, une mosaïque émouvante qu’il serait indiscret de communiquer en détail : ils vont de la jeune femme qui se sent enfin plus sûre d’elle, au quadragénaire qui reprend des forces et en témoigne avec des mots empreints d’humour tandis qu’une mamy découvre de nouveaux outils de bien-être.