Jean-Paul Deller

Jean-Paul Deller est né à Arlon le 3 octobre 1955. Il a pratiqué plusieurs métiers qui lui ont permis d’avoir des connaissances diversifiées et d’apporter un plus sur le plan social, culturel et relationnel.

Il apprécie les voyages, le sport et l’art dans tous ses registres.

La sculpture s’est imposée à lui tardivement, à la trentaine. L’art est alors devenu une thérapie, une addiction, une philosophie de vie.
De nombreuses expositions sont à son actif, tant en Belgique qu’à l’étranger où il est représenté dans des musées, où il a obtenu plusieurs prix. (France, Allemagne, Italie, Malte).

Une douzaine de ses sculptures monumentales jalonnent  la province de Luxembourg.

Actuellement, il travaille de plus en plus le métal – acier corten et inox, en se libérant du superflu, des artifices. Œuvres que l’on peut qualifier de minimalistes. Il  préfère parler d’essentialité. Pour atteindre son paroxysme, l’artiste doit pouvoir exprimer tout son ressenti, toutes ses émotions, par une ligne, un trait, un mouvement simple, pur, arachnéen, tel un graphisme en trois dimensions dans l’espace.

Accidenté par la vie, il a désiré ce livre comme une sculpture particulière, un message d’espoir, le témoin d’une force qui reconstruit. La vie et ses lumières à partager valent la peine de se battre pour elles, malgré les vicissitudes de cette terre parfois vacharde.

Enfin, le binôme qui a construit cet ouvrage à voulu poser un jalon de plus vers la résilience, l’altruisme et la sérénité.

Entre ciel et terre
Un rôle nous attend
Un espace ouvert
Entre les néants

 

Chez Image publique Éditions